Un politicien congolais refuse la première audience du tribunal depuis 2016

share on:
Jean-Marie Michel Mokoko, candidat à la présidence de l’opposition emprisonné, a refusé de comparaître devant le tribunal pour la première fois depuis qu’il a été détenu il y a près de deux ans.

Mokoko, qui a eu 71 ans lundi, ne s’est pas présenté à la Haute Cour de la capitale, Brazzaville, car en tant qu’ancien chef d’état-major de l’armée, il est à l’abri de poursuites, a déclaré son avocat Eric Yvon Ibouanga par téléphone. Le tribunal n’a pas encore fixé de date de procès officielle, a déclaré Ibouanga.

ALSO READ   Watch Live Video Pictures: Chamisa MDC-Alliance Rally at Mkoba Stadium in Gweru today

« Son immunité n’a pas été levée, ce qui signifie qu’il ne peut pas être jugé », a déclaré Ibouanga. « Il veut une bonne date pour son procès. La procédure légale n’a pas été respectée.  »

Mokoko a été emprisonné en juin 2016 pour avoir menacé la sécurité de l’Etat, trois mois après avoir défié le président Denis Sassou Nguesso lors des élections. Mokoko est soupçonné d’avoir comploté pour renverser Sassou Nguesso après qu’une vidéo datant de 2007 ait fait surface pendant la campagne électorale au cours de laquelle il a été vu discuter d’un plan de coup d’Etat, a déclaré Ibouanga en 2016. Mokoko, conseiller présidentiel en matière de sécurité depuis plus d’une décennie, nie les accusations.

ALSO READ   BDF pushes Khama further away

Les autorités congolaises ont déployé des véhicules blindés et de police aux points stratégiques de Brazzaville avant la comparution prévue de Mokoko, a déclaré le président du Parti social-démocrate congolais, Clément Mierassa, qui a soutenu la candidature du chef de l’opposition en 2016. Un hélicoptère militaire patrouille également la ville depuis dimanche, il a dit.

ALSO READ   Police launch man-hunt for killers of DPO in Rivers

Sassou Nguesso est président de la nation africaine centrale productrice de pétrole depuis 1997. Selon l’Observatoire congolais des droits de l’homme, plus de 133 membres de l’opposition et dirigeants de la société civile sont actuellement emprisonnés à Brazzaville.

Elie Smith

Source: https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-03-19/congo-politician-refuses-first-court-hearing-since-2016-jailing

The post Un politicien congolais refuse la première audience du tribunal depuis 2016 appeared first on BrazzaNews | Site d’informations en continu sur le Congo Brazzaville.

Leave A Comment Below
share on: