Lambanyi/Ratoma: des malfrats attaquent un chauffeur et dévalisent sa chambre

share on:

Cette agression   est  survenue  dans  la  nuit du vendredi  à  samedi 10 mars aux  enivrons  de 03 heures du matin au quartier Lambanyi –terrasse, dans la commune de Ratoma, en haute banlieue de Conakry. Après s’est introduits dans la chambre par effraction, les   présumés  malfrats  ont blessé le propriétaire Moussa Guilavogui avant  d’emporter  de l’argent en espèce  et  d’autres   biens  matériels. Le  gardien des lieux   est   pointé  du  doigt pour  ‘’complicité’’, a appris sur place guineenews.org.

 

 

Eclats de verre un peu partout, chemise de la victime ensanglantée, tel est le décor que présentent le salon et la chambre où l’attaque s’est déroulée. Les agresseurs ont  emporté trois millions de francs et un écran télé.

ALSO READ   International Trade Fair of Cuanza Norte Opens

 «Ils ont cassé la porte et se sont introduits à l’intérieur de la chambre. Armés de couteaux, d’armes blanches, ils ont foncé sur moi en me disant, on va te tuer cette fois-ci. Je leur ai demandé pour qu’elle raison ? Ils m’ont dit : tu penses qu’on ne te connait pas. Et puis éclate entre nous une bagarre. Pour sauver ma peau, je me suis résigné. Car, ils m’ont blessé avec leur arme blanche. Après ils ont pris la télé et deux millions cinq cent mille qui étaient dans ma chambre. C’était l’argent que je devais verser pour ma location», a expliqué   Moussa  Guilavogui, la victime.

ALSO READ   Buhari, APC a disappointment, I score them very low – Kwara Speaker, Ahmad

Ce    n’est pas la  première fois que ce chauffeur travaillant à   l’ambassade d’Angola   est victime  d’attaque.   Après chaque préparatif de son mariage, des inconnus viennent l’attaquer et volent tout. D’après Moussa, le gardien est le complicité des agresseurs.

«Pour une première fois, ils ont pris la moto, une radio avec des haut parleurs, une télévision écran plat 42 puces, un stabilisateur, un ventilateur  et une somme de 5 millions de francs guinéens. Je pense que c’est Mohamed, notre gardien qui est complice. Parce qu’on me vole chaque fois  quand il se déplace. S’il est là rien ne se passe. En plus, actuellement, il est trop bizarre avec moi, même pour me saluer, il se gêne de me fixer dans les yeux », déclare la victime.

ALSO READ   Prisons XI bounce back to premier league

Par ailleurs, d’autres habitants des lieux affirment également être souvent victimes d’attaques à Lambanyi -terrasse.

Pour l’heure, Mohamed le principal accusé n’a pas voulu s’exprimer sur cette accusation.  Et la gendarmerie s’est saisie du dossier pour y voir clair et au besoin situer les causes et les véritables auteurs de cette attaque et de son commanditaire.

<

p class=”wpematico_credit”>Powered by WPeMatico

Leave A Comment Below
share on: