Bénin : à quand les Célestes et le clergé de Banamè au palais de la Marina ?

share on:

Les consultations entamées par le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, avec les forces sociales pour le dégel de la crise sociale qui secoue le pays depuis quelques temps seraient-elles sélectives ?

Depuis janvier 2018, le Bénin est secoué par une fronde sociale nourrie par des mouvements de grève dans plusieurs secteurs de l’administration publique. Une situation qui a fait réagir certaines confessions religieuses, notamment le clergé catholique à travers un communiqué fin janvier 2018. Eu égard aux craintes, ou du moins aux appréhensions des gardiens de la quiétude sociale, le président Talon a  entrepris des séances d’échanges avec les différences forces sociales du pays.

A cet effet, le 07 février 2018, le chef de l’Etat s’est entretenu avec le clergé catholique. C’était à la faveur d’une rencontre au palais de la présidence au cours de laquelle, le président Talon n’a pas manqué de mots pour dissiper les craintes du clergé catholique. « Le Bénin va bien (…) Il n’y a pas de crise. Il y a une fronde sociale, c’est vrai ! Il y a une situation un peu tendue mais… le pays va bien », avait-il rassuré.

ALSO READ   Ramadan in Iran

Quelques jours plus tard, le chef de l’Etat s’est livré au même exercice avec la communauté musulmane, les responsables des églises évangéliques du Bénin, les responsables syndicaux et les femmes des marchés de Cotonou et environ. Dans la foulée, les propriétaires terriens de Glo (arrondissement de la commune d’Abomey-Calavi) ont été également reçus au palais de la présidence pour le dégel de l’autre tension sociale issue des expropriations pour la construction d’un aéroport.

Mais curieusement, ces différentes rencontres du chef de l’Etat avec les forces sociales du pays ; loin d’être, à en croire l’entourage du président, des séances de propagande politique ; semblent occulter les responsables de la communauté des « chrétiens Célestes » et le clergé de l’église de « Banamè ». Des confessions religieuses qui représentent une part non négligeable de la population béninoise.

ALSO READ   Kwaku Agyemang-Manu Blamed For Delay To Open $270m University of Ghana Medical Centre

Au palais de la présidence, on a tenté une explication à cette situation : « le chef de l’Etat a un agenda très serré, aussi, il ne pourra évidemment pas rencontrer tout le monde ! ». A cette explication, une interrogation demeure : « pourquoi, au nom du brassage inter-religieux, le chef de l’Etat ne s’est pas entretenu avec toutes les confessions religieuses du pays le même jour ? ».

ALSO READ   Voting recount taking place in several polling stations in Sierra Leone

Faut-il rappeler que, quelques mois après sa prise de fonction, le chef de l’Etat, Patrice Talon, avait reçu au palais de la présidence, une délégation des têtes couronnées et les chefs traditionnels du nord du pays. Aussi, s’est-il rendu dans la cité historique d’Abomey pour faire ses civilités au roi et échanger avec les chefs traditionnels du milieu fon.

L’article Bénin : à quand les Célestes et le clergé de Banamè au palais de la Marina ? est apparu en premier sur BENIN WEB TV.

<

p class=”wpematico_credit”>Powered by WPeMatico

Leave A Comment Below
share on: