Assemblée nationale – Un face-à-face avec le gouvernement en vue

share on:

Les choses sérieuses commencent. Les projets de loi organique seront au cœur des débats à l’Assemblée nationale durant cette seconde session extraordinaire, après que la première s’est achevée vendredi. À l’Assemblée nationale, les députés seraient en attente d’un face-à-face avec le gouvernement et la société civile dont les projets de lois organiques seront au cœur des débats. Par ailleurs, les ordres du jour concernant les trois projets de lois organiques sont déjà connus. Sur le site web de l’Assemblée national, on peut voir que les 13 et 14 mars seront consacrés à des séances d’imprégnation des projets de lois organiques, pour ensuite passer en travaux de commission les 15 et 16 mars. Les séances plénières, durant lesquelles les députés doivent adopter ou non les projets de loi, devraient être programmées après les travaux de commission. Les lois organiques doivent être adoptées par la majorité du nombre total des députés, soit plus de soixante seize députés, tandis qu’une loi ordinaire peut être adoptée par la majorité du nombre de députés présents lors de la séance plénière. Autrement dit, l’absentéisme ne doit pas être de mise si ces projets de lois organiques doivent être adoptés, la totalité des députés doit être présente à la séance plénière pour voter. D’ailleurs, le président de l’Assemblée nationale aurait sollicité la présence de tous les députés lors de l’adoption. Il n’est pas nouveau que l’absentéisme est notoire à l’Assemblée nationale lors des sessions ordinaires, ce qui fait que certaines lois ont été adoptées par un très petit nombre de députés. Parfois, une trentaine d’entre eux seulement se présente à Tsimbazaza. Loïc Raveloson

Leave A Comment Below
ALSO READ   President Buhari Breaks Fast With Dangote, Members Of Nigeria’s Business Community
share on: